Hanoï, le mot dépaysement prend tout son sens…
Cooking Morocco #1 Tajine de légumes et poulet aux citrons confits
Marrakech, les souks, la place : immersion dans une Medina aux milles couleurs
Meteora

Vietnam magique…

Rassurez-vous, nous sommes encore bien vivants ! La vie est faîte de voyages mais aussi de travail et lorsque celui-ci devient plus envahissant, difficile de trouver le temps pour écrire ou créer une jolie vidéo… Sans compter que notre esprit organisé se refusait de passer à la suite, notre voyage birman, sans en avoir fini avec nos aventures vietnamiennes ! Et quoi de plus beau, de plus facile, pour s’imprégner d’un pays (en dehors d’y mettre les pieds évidemment) que de laisser défiler les images sur une des voix qui a bercé bon nombre de nos trajets…?
Place à la vidéo, on espère de tout cœur qu’elle vous plaira, et on vous retrouve très vite pour vous transporter avec nous en Birmanie !

Edwige & Kilan

Ho Chi Minh city

C’est promis on vous parle de nos 3 extraordinaires semaines en Birmanie, mais avant nous voulions terminer nos articles sur le Vietnam, histoire d’avoir une certaine logique dans tout ça !

Départ pour Ho Chi Minh city, le pilote annonce un atterrissage compliqué, un peu de stress… Pour rien en fait, nous arrivons sans encombre… enfin… après avoir réussi à attraper un bus en direction du centre ville, qui tombera en panne quelques minutes plus tard, avoir dépassé l’arrêt de bus le plus proche de l’hôtel et avoir dû traverser la ville en valise tout terrain ! Un taxi nous aurait couté 10 USD au lieu de ces 15000 VND (0.70 USD) qui nous ont permis de nous immerger directement dans le quotidien des habitants d’Ho Chi Minh city.

HCMCbynight1

Aucune transition entre Hoï An, ville côtière colorée apaisante, vivant au rythme de ses quelques bateaux de pêcheurs et Saigon cette mégalopole asiatique où les néons côtoient des grattes ciels avec vue sur des milliers de scooters.

On a finalement décidé de la jouer « cool », ici, nous n’avons que 2 jours sur place, et après mûres réflexions, faire une excursion dans le delta du Mékong serait trop court et nous savons que nous reviendrons explorer en détail cette région du sud vietnamien.

breakfastinHCMC

Plus cool donc, 18km dans les pattes quand même le premier soir ! HCMC nous permettra d’apprivoiser l’histoire moderne du Vietnam avec notamment son musée des vestiges de guerre, assez impressionnant, voire oppressant notamment la partie sur l’emprisonnement et les modes de tortures, tout comme les clichés d’enfants ayant subis les effets du napalm et de l’agent orange…

children

planewar

Nous continuons notre plongée dans l’histoire avec le musée des femmes sud-vietnamiennes; à notre arrivée, celui-ci est plongé dans le noir, nous serons sans doute les seuls visiteurs de la journée ! Tant mieux pour nous, car ce musée est très intéressant, outre les salles sur les costumes traditionnelles et les activités des femmes dans les ethnies, 2 étages sont consacrés au rôle des femmes dans la guerre du Vietnam. Les hommes n’ont qu’à bien se tenir, on ne plaisante pas avec ces petits bouts de femme. On peut d’ailleurs le constater tous les jours, ici, les femmes travaillent souvent plus que les hommes, portent des charges aussi lourdes et tiennent souvent les commerces d’une main de fer.

woman

HCMC est une ville moderne entre architecture coloniale et gratte-ciels, c’est le cœur financier du pays. Le décor change, les costumes aussi : ici les pyjamas de soie et les chapeaux coniques ont été remplacés par costards et talons hauts, peu importe, c’est toujours au coin de la rue, sur un tabouret de plastique que les banquiers ou les petits marchands de fruit, viennent se régaler d’un Pho à l’heure du déjeuner. Mélange de modernité et de traditions pour cette ville qui rêve d’occident tout en gardant sa culture intacte; comme cette pagode de l’Empereur de Jade au nord de la ville à 2 pas d’une 4 voies !

food

hindou-temple

HCMC c’est également une mixité de populations, de religions, entre le quartier chinois, le temple hindou, la mosquée indienne et les nombreuses églises, vestiges de la colonisation française pas si lointaine. En tête de liste, cette cathédrale qui dénote un peu au milieu des scooters et des stands de Pho. Les surprises sont à chaque coins de rue, comme à la poste, véritable hall de gare, avec son immense plafond, ses horloges réglées sur les différents fuseaux horaires et l’inratable photo de l’oncle Ho.

cathedrale

post-office1postoffice3

A la tombée de la nuit nous partons pour notre dernière balade nocturne au Vietnam (pincement au cœur…), nos pieds se dirigent vers l’hôtel de ville, de style colonial, contrastant agréablement avec les buildings environnants; devant lui une immense esplanade et la statue de l’emblème de cette ville, Ho Chi Minh, de part et d’autres des boutiques de créateurs, nous voici presque revenus à Paris… Nous prenons petit à petit la mesure de la fin du voyage. Pour notre dernière soirée, on voulait marquer le coup, un diner romantique où l’on dépenserait sans compter nos VND (entre 4 et 10 USD d’après le routard, cela restait quand même raisonnable!). Adresse conseillée qui nous a quand même bien déçus, le prix de 3 repas pour 2 en une seule soirée et surtout une cuisine presque insipide dans un décor qui ne valait pas le moindre boui-boui de rue ! Heureusement que les belles soirées ne dépendent pas que de ce qu’on a dans son assiette !

hoteldevillebynighthoteldeville

Le lendemain matin, après avoir réussi à faire rentrer la multitude de souvenirs dans notre valise, nous nous lançons à l’assaut du quartier chinois (Cholon), à l’autre bout de la ville. 8km, soit 2h de marche et 3L d’eau plus tard, suant à grosses gouttes nous atteignons enfin notre destination: le marché Binh Tay, impressionnant par sa taille et la quantité de produits proposés (c’est une sorte de grossiste pour tous les commerces de la ville). Une impression étrange nous envahie, pas une seule fois nous nous serons fait alpaguer dans ce marché, un lieu décidément très peu touristique.

binhtaymarket

binhtaymarket2

La motivation de la découverte qui nous avait permis de venir à pied jusqu’ici s’est évaporée dans l’air humide de Cholon, nous prenons le bus pour rentrer (0.40 USD pour 2 et la clim en plus… sans commentaire!).

Une dernière baignade dans la piscine de l’hôtel Liberty Central, histoire de profiter de la vue à 360° de ce rooftop, et déjà les premières gouttes de pluie fendent l’eau turquoise, l’orage gronde au loin, il est temps de refermer la valise et ce beau chapitre de nos aventures vietnamiennes, 1er récit d’une longue histoire d’amour avec l’Asie…

HCMCbynight

Merci de nous suivre, ici sur ce site, on espère que vous aurez appréciez nous lire et partager notre voyage au Vietnam, à très vite pour nos débuts en Birmanie…

Edwige & Kilan

Hoï An, si le paradis avait un nom…

Joyeuses Fêtes de fin d’année à tous, nous espérons que vous avez passé un très bon Noël, entourés de vos proches, que vous avez profité de tous ces moments en famille pour partager des fous rires et des bons petits plats ! De notre côté nous avons passé une excellente semaine de Noël, et avons été bien gâtés et, grâce à un bon nombre d’entre vous nous avons pu atteindre l’objectif de notre campagne de financement participatif, et nous allons ainsi pouvoir partir en Birmanie avec tout le matériel nécessaire pour mener à bien notre projet ! Mais revenons plutôt à nos aventures vietnamiennes…

hoian-sea

Si le paradis avait un nom cela pourrait être Hoï An… Comme un havre de paix au beau milieu d’une course effrénée, nos 2 jours à Hoï An furent une parenthèse magique et apaisante. PicMonkey CollageOn ne peut le nier, l’hôtel que nous avait réservé l’agence de voyages Tangka, n’est pas étranger à ce sentiment ! Un resort composé de multiples petits appartements disséminés dans la nature et une piscine à débordement avec vue sur la rivière. De l’autre côté, plage privative sur la mer d’Indochine, on ne pouvait pas se plaindre !

hoian-hotel3

Notre première vision de la ville de Hoï An se fera sous des trombes d’eau… et nous étions équipés comme des bleus ! Sandales en cuir pour moi, baskets en toile pour Kilan… mais quand l’eau vous arrive à mi-mollets, autant marcher pieds nus ! Nous nous sommes abrités par hasard dans un petit resto qui s’avéra être une des meilleures surprises culinaires de notre séjour. Nous découvrons 2 des spécialités de Hoï An : le Banh Xeo et le Cau Lau, un délice pour les papilles et une convivialité sans égal de la part de ces 3 vietnamiennes effrayées par l’orage qui ont bien ri en voyant Kilan essorer ses chaussettes !

hoian-streetLa route étant de nouveau praticable, nous commençons par la visite de 2 temples : Phuc Kien et Quang Dong, sous notre parapluie !

hoian-temple1

hoian-temple2

Nous découvrons peu à peu cette ville pleine de charme, avec ses ruelles animées, ses bateaux de pêcheurs, ses restaurants décorés de lanternes colorées. Un petit St Tropez à la vietnamienne, mais sans la Jet-set, ici tout ferme à 21h; le HoïAnien se couche tôt et se lève à 5h !

PicMonkey Collage2

Une ville où il fait bon être amoureux, tout étant prétexte au romantisme, nous avons d’ailleurs croisé plusieurs couples en habits traditionnels en pleine séance de photos de mariage.

hoian-street1

La lumière s’estompe peu à peu et l’envoûtement devient encore plus fort; 1001 couleurs prennent vie dans les rues comme autant de lanternes de soie aux devantures des boutiques venant se refléter dans l’eau… Magique !

hoian-lights4

hoian-lights2

Puis arrivent les petites lanternes bougies que l’on peut s’offrir pour une poignée de Donghs: un vœu et on la laisse filer sur les eaux calmes de la rivière, le spectacle est féerique !

hoian-marketLe lendemain nous commençons notre matinée « cooking class » par une visite guidée du marché local, avec en prime un quizz spécial fruits et légumes locaux : on a été pathétiques ! Impossible pour nous d’identifier la fleur de bananier, le fruit du Tamarin, ou encore le melon d’eau ! Nous regagnons ensuite le restaurant pour apprendre à préparer le Banh Xeo (crêpés vietnamiennes au porc, aux crevettes, soja et herbes diverses), le Bun Bo (soupe de nouilles aux œufs), le poulet au curry et le porc sauté aux légumes, un délice !!! (pas d’inquiétude les recettes arrivent très vite sur le blog!)

hoian-boats

On nous avait parlé d’une tempête ce jour ci et c’est finalement sous un grand soleil que nous déambulerons dans les ruelles colorées de Hoi An l’après midi. Nous visitons 2 maisons traditionnelles, curieux mélange d’architecture vietnamienne, chinoise et japonaise reflétant les 3 communautés commerçant dans la ville, et comme le témoigne également le pont japonais qui traverse la ville et permet de rejoindre la rive ancienne de la ville.

hoian-bridge

hoian-lights1

A la tombée de la nuit la magie réopère et les petites lanternes imposent leur charme partout dans la ville… Quelques emplettes pour essayer de recréer l’envoûtement à la maison, un diner chez Thuan Y, un dernier regard sur ces lumières, l’eau qui danse…

hoian-lightshoian-lights5

Notre dernière soirée ici nous aura laissé comme une petite lanterne ronde coincée au fond de la gorge, un brin de tristesse lors de notre dernière balade, une mélancolie, comme lorsque l’on se quitte sans savoir si l’on se reverra bientôt… Hoï An nous reviendrons ! Lors de notre tours d’Asie dans 2 ans… 2 ans c’est si long !hoian-lights6

Pour l’instant, avant de penser à notre voyage au long cours en Asie, concentrons nous sur notre nouvelle destination, en effet nous décollons ce soir pour la Birmanie, où nous resterons 3 semaines. 3 semaines à sillonner le pays du Sud au Nord en mode sac à dos et autobus, on a hâte ! Pendant ce voyage nous essaierons de vous poster des photos et des nouvelles le plus régulièrement possible ici, mais le plus simple reste quand même de nous suivre sur les réseaux sociaux, alors n’hésitez pas à vous abonner à notre page Facebook !

Pour finir on vous laisse avec une petite vidéo d’ambiance sur Hoï An, et on vous souhaite en avance une merveilleuse nouvelle année (on est pas sûr de trouver du wifi, d’ici le 31!), remplie d’amour, de joie, de réussite et surtout de voyages !!!

A très vite,

Edwige & Kilan